Les stats

Mon mac, il est gentil, mais il croit que la vie c’est aussi facile qu’un mac ! Il connaît rien de la vie de chien du pauvre podcasteur indépendant, qui se creuse la cervelle jour après jour, nuit après nuit, pour accoucher de ses pitoyables plaisanteries aussi sonores qu’inaudibles, et dont la seule récompense est cet infime et minéral éclair de joie pure qui naît parfois dans l’oeil gauche de son auditeur, quand il est pas trop bourré pour comprendre !
Non, vraiment, il y comprend rien mon mac…

générique début : extrait de Stranger in Moscow – Transformer di Roboter


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.