Navigate / search

Wapx012

The Walter Proof Experiment : valse pour téléphone.


Des talents, il en a à revendre, Pompidou (d’ailleurs, il en revend). C’est pas pour rien qu’on l’a surnommé “le plus cabot de tous les cabots”. Tu apprécieras donc son toucher de guitare dans l’introduction de cet épisode. Tu aimeras peut-être aussi (c’est tout le mal que je te souhaite) les sons, les voix, les musiques et les bruits aussi mélodieux qu’improbables que ton Walter t’a tricoté avec amour et désinvolture dans ce douzième volume du

wapx


Lire

walter à l'inaudible point com

Walter Proof

Blogueur, podcasteur, éleveur de pingouins. Champion olympique de tir au flanc à quinze mètres. Diplomé d'Arrevarde. Grand croix de bois de la région d'horreur.

Comments

David

Dites moi Walter, le ” La Chasse au Boson intermédiaire” d’Evariste me rappelle furieusement un titre des Béruriers Noirs, non ? Déjà que “le Renard” est un plagiat de “Fight fire with fire” de Metallica…

Walter

Faut comparer les dates pour voir qui qu’a piqué à qui. La chanson d’Evariste c’est 1967, me semble-t-il, alors…

Kévin

Salut Walter. Je voulais juste te faire découvrir un morceau des années 90. Ça s’appelle le seigneur des ténèbres, et c’est composé est interprété par le groupe franco Belge Pleasure game. Ce morceau à une certaine originalité, puisse que le groupe a repiqué des extraits de films qu’il a inclus dans la trame musicale. Par exemple, l’incantation qui tourne en boucle tout le long de la chanson est tiré de Indiana Jones et le temple maudit. Le reste, je ne sais pas trop. Il ne me reste plus qu’à te dire merde pour la nouvelle saison de tes podcasts, et à plus tard, si je ne suis pas au bar.

Leave a comment

name*

email* (not published)

website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.